Au Costa Rica

Le 2octobre,

Sur le Rio Frio. Eaux boueuses, il semble avoir bien plu la veille. Autour de nous : la jungle, la vraie. Des maisons en bois, toits de palapa et pilotis. Pas de voiture mais une barque de pêcheur amarrée au ponton. De gros oiseaux squattent les branches tombées dans la rivière, et une tortue même ! Quelques clairières, des vaches et des chevaux ruminent au bord de l’eau…à l’abri des palmiers. Une zone de rencontre entre deux pays mais où règne une grande sensation d’isolement et d’endroit hors du temps.

 

Sur le Rio Frio...
C'est l'heure de la lessive!

Après une heure de croisière, on débarque à Los Chiles, au Costa Rica. ...Et on vous épargne le énième récit de nos démarches administratives. Bourg frontalier, Los Chiles n’a rien d’intéressant en soi. Modestes maisons en agglos, toujours peintes de couleurs vives. Boutiques de tout et de rien et cantines de rues… à première vue, la Costa Rica (côte riche), ainsi baptisée par Christophe Colomb lorsqu’il y débarque en 1502, ne nous fait pas rêver ! En attendant le bus, c'est à dire dans 3h… on s’installe à la terrasse d’El Gillo, en face de la gare routière. Poulet frit ou poulet frit ? On va prendre du poulet frit alors…mais sans fricoles ! Oui, les haricots rouges.  Matin, midi et soir : on fait une overdose.

Assommés par ce festin et surtout par une chaleur de plomb, on monte enfin dans le bus qui nous emmène à la capitale, San José, pour une courte escale.

Vous vous en doutez, nous ne visiterons pas le Costa Rica de long en large. On nous a prévenus, « le temps c’est de l’argent » et le Costa Rica n’est pas fait pour les bourses de routards aux poches trouées. Nos 20h d’escale à San José dont une nuit de sommeil profond ne nous laissent qu’une matinée pour découvrir la capitale. Quelques vestiges des siècles passés mais dans l'ensemble c'est une ville récente à l’allure très provinciale. On a l’impression de se balader autour du Saint-Seb à Nancy…en plus, le temps est à la pluie !

Pourtant, on se dit déjà qu’on reviendra au Costa Rica. Les paysages déroulés sous nos yeux par le bus pris la veille, nous ont mis l’eau à la bouche : des volcans, des collines et plateaux couverts de plantation de café, canne à sucre et ….encore des bananes ! Le lendemain, la route sinueuse à travers jungle vers la côte Caraïbe confirme notre envie.

Cinq minutes d’arrêt à Puerto Limon. La fameuse ! 1502 : Une tempête ayant endommagé son navire, Christophe Colomb pose son pied ici, juste là ! Après avoir rencontré les chefs indigènes magnifiquement bijoutés, il affirme avoir vu là « plus d’or en deux jours qu’en quatre ans en Espagne ». La colonisation espagnole était lancée. Mais le Costa Rica déçoit vite les espérances des chercheurs d’or. C’est une économie agricole qui se développe, autour du maïs, des haricots, du sucre, du cacao et du tabac. Les Indiens sont rapidement décimés, principalement par le choc microbien (maladies transmises par les Européens); ils représentent aujourd’hui moins d’1% de le la population du pays (85% sont des "Ticos" sont des Hispaniques).

Au XIXe s., l’implantation du café puis de la banane font la fortune du Costa Rica… et celle des Etats-Unis. L’immigration jamaïcaine apporte sa sueur au développement.

Aujourd’hui, le tourisme est une nouvelle manne. Le pays peut renouer avec son nom de baptême même si on lui a donné depuis un nouveau surnom « la Suisse d’Amérique centrale ». Modèle de développement dans la région (notamment en matière d’éducation et de santé), le Costa Rica est aussi un pays neutre depuis 1959 et la première nation à avoir constitutionnellement aboli son armée !

Puerto Viejo de Talamanca

Ça y est on arrive. Loin de la grosse station balnéaire que l’on peut imaginer, on trouve seulement un petit bourg. 17h30. Déjà ! Le soleil se couche. Déjà !

 

 

 

Mercredi 3 octobre,

A quelques encablures de Puerto Viejo, la Casa Moabi est notre nouvelle maison, pour quelques jours. Surprise ! Lucas, un Français de Bayonne tient la place pour le compte d’amis à lui. Un endroit génial !

En pleine jungle. Autour de nous, ça vit ! Le silence n’existe pas. Oiseaux de toutes les couleurs, insectes plus ou moins flippants et singes hurleurs. On les entend sans les voir, ils semblent nous espionner.

 

 

En attendant de voir débarquer King Kong, on décide de s’approcher de la faune au Rescue Center tout proche. Des bénévoles y recueillent et soignent les animaux blessés avant de les remettre en liberté : serpents, singes araignées et vraies araignées bien dodues et poilues comme on les aime, perroquets, toucans, aigles et chouettes, des chats sauvages et puis des paresseux qui font la sieste enroulés autour des branches du même arbuste. Même les grenouilles ont leur place ici.

C’est très émus que nous quittons les lieux et aussi plus attentifs à ceux qui nous entourent dans cette jungle tropicale.

Des singe-araignées,
Touki-Touki, le toucan,
des perroquets,
des serpents
et des paresseux!

 

On finit la journée à la plage….Ah ! Les Caraïbes ! et les joies de la basse saison touristique ! Playa Chiquita, Playa Cocles, Punta Uva….on les a presque pour nous seuls.

 

Demain, c’est vélo ! La route de la côte jusqu’à Manzanillo. Des auberges, une épicerie. On pique-nique sur la plage au milieu des enfants, petits rastas, qui jouent dans le sable. C’est agréable…. mais le vent se lève, il faut se remettre en selle.

 

On passe le reste du temps à la Casa, dans une ambiance très conviviale. Bavardages dans les hamacs et dijos avec Lucas et nos voisines de Toronto. On aura du mal à repartir.

Samedi,

Un dernier bain de mer et oui, il est déjà temps de repartir. Nous avons toujours en tête notre objectif : la Colombie, mi-octobre ! Pour cela, nous devons rejoindre le Panama et de là ? Pas de route, pas de bus. L’avion ? Non, y’en a marre ! Le bateau ? Peut-être bien !

Lucas nous dépose à l’arrêt de bus de Puerto. Une heure et demi de chicken-bus jusque Sixaola, à la frontière. Le passeport en règle, on traverse à pied le vieux pont ferré. De l’autre côté de la rivière : le Panama !

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...

THEVENOT Dominique | Réponse 28.10.2013 12.35

Salut Hacen,
Magnifiques photos.
Que de souvenirs à raconter à votre retour.
Bonne route à tous les deux
Dominique

maud | Réponse 23.10.2013 14.49

bon si bizaremment vous disparaissez, je comprendrai pourquoi et promis, chut je ne dirai rien

Sarah | Réponse 18.10.2013 13.53

A mon tour d'aller tenter le Costa Rica et la Casa Moabi! Merci beaucoup pour votre blog qui est un réel régal ! Bonne route et PuraVida sur le reste du monde !

Manue et Hacen 22.10.2013 19.55

Merci Sarah! Bon séjour au Costa Rica et une grosse bise à Lucas !

ANYLU | Réponse 15.10.2013 21.16

Manue – Hacen hOLa Chaque fois que j’ai le temps je suivre votre blog. Je suis étonné de tout ça que vous avez visité. J'aime vos photos!!

Manue et Hacen 22.10.2013 19.53

Merci Anylu, on est très heureux que tu nous suives! On pense souvent à vous! Muchos besos a todo la familia!

lucas | Réponse 15.10.2013 04.50

merci de votre halte à casa moabi!! sa été un réel plaisir de vous connaitre! bonne chance pour la suite et si vous ne voulez pas rentré en france repasé parici

Manue et Hacen 22.10.2013 19.51

Merci pour l'invit´ et on va y réfléchir! En attendant, on te fait d'grosses bises!

Bénédict +J-François | Réponse 13.10.2013 21.16

Ouf! Vous êtes réapparus, cela valait le coup d'attendre ,que de couleurs et de paysages magnifiques ...Profitez de la chaleur !Ici l'automne a débarqué!

H&M 22.10.2013 19.48

Marre de la chaleur,on est partis se réfugier ds les montagnes de Colombie.On peut y rester qqs années, all inclusive, paraît-il! En bonus, notre photo au JT!

Voir tous les commentaires

Commentaires

22.02 | 18:15

Merci Lélia !!

...
22.02 | 14:12

bonjour madame je suis dans la classe des 6 ème 2 du collège jaques marquette.
j'espère que vous allez bien votre blog est trooooooooooooooop bien

...
15.02 | 22:58

Merci Nicolas ! Et bonnes vacances!

...
15.02 | 20:57

Bonjour madame, j'espère que vous allez bien... Je suis Nicolas de 6eme2 du collège Marquette. Je trouve votre blog vraiment sympa, avec des monuments fantastiques

...
Vous aimez cette page
Bonjour !
Créez votre site web tout comme moi! C'est facile et vous pouvez essayer sans payer
ANNONCE