Le Rajasthan

Bienvenue au pays des Maharajas!

Après les terres fertiles de la vallée du Gange, nous partons pour celles désertiques du RaJasthan. Contrée mythique de l'Ouest, elle fut longtemps administrée par des Maharajas qui y firent édifier  des villes et des palais plus magnifiques les uns que les autres. C'est dans cet univers que nous nous immergeons désormais.

Udaipur, la "ville blanche"

Adeptes du train de nuit, nous arrivons aux aurores à Udaipur, au sud du Rajasthan.

Il fait déjà très chaud! Nous sommes en basse saison, les touristes ont déserté la région car il y règne une température caniculaire: on approche les 45°C en journée et le thermomètre ne descend pas en dessous de 30°C la nuit. Sous cette chaleur difficilement supportable, on trouve, aux pieds des remparts de la ville, un petit coin de verdure où loger: le "khumba palace" (à droite), rien que ça...même si en fait, le vrai palace est un tout petit peu plus loin!

Nous attendons la fin de journée pour nous aventurer dans les rues étroites de cette cité ancienne aux maisons blanchies à la chaux. On trouve de nombreuses boutiques d'artisanat: étoffes, miniatures, ... Et dès que s'ouvre une petite placette, on croise des enfants jouant au cricket (sport national!); en ce moment en Inde, c'est les grandes vacances! Puis nous arrivons au bord d'un lac que surplombe un palais: le palais du Maharana (plus qu'un Maharaja!) d'Udaipur servit de cadre au tournage du film Octopussy dans la série des James Bond. Il y a toujours un Maharana à Udaipur mais il n'a plus le pouvoir politique (l'Inde est une république) et il ne réside dans son palais que 3 mois dans l'année ; il partage le reste de son temps entre Bombay et surtout Londres.

La ville nous apparaît plutot clean et plus reposante que celles jusque là visitées : ça fait du bien!

Le lac surplombé par le palais du Maharana.

Jodhpur, la "bleue"

Après trois jours passés à Udaipur, on part pour Jodhpur plus au nord. Elle est une des villes les plus ensoleillées d'Inde avec seulement 18 jours sans soleil dans l'année... ça laisse rêveur ! 

Fatigués d'avoir trop chaud, ...on craque! Un petit hôtel avec piscine dans un coin de paradis....oh ouai! On y passe des heures....on a bien du mal à la quitter pour aller visiter la ville!

On se décide enfin. Un rickshaw nous y conduit pour quelques dizaines de roupies. Jodhpur, ville bleue? et bien oui!

On arrive en ville par le marché très animé. A nouveau les klaxons, les commerçants qui nous interpellent, la foule! Plus loin, l'imposante citadelle des Maharajas domine la vieille ville.

On se perd dans le dédale des ruelles bordées de maisons peintes en bleu et d'anciens havelis (grandes demeures autrefois construites par les riches marchands indiens). On grimpe vers le fort en se frayant un chemin à travers les vaches et les poules.

Jaisalmer, la "jaune"

Notre périple au Rajasthan s'achève là, dans cette ville paumée au fin fond du désert deThar, à une centaine de kilomètres du Pakistan.

"Cueillis" à la gare par les tenanciers d'une guesthouse cherchant absolument à nous vendre un "camel safari" hors de prix (tout est relatif bien sûr) dans le désert, on s'échappe pour un petit hôtel dans un joli haveli rénové. On sympathise avec Kamal, l'homme à tout faire des lieux; il nous raconte longuement sa vie, son enfance dans un village du désert, son arrivée en ville à l'adolescence et les petits boulots enchainés en échange d'un toit et de quoi manger. L'histoire de nombreux enfants des rues...

La vieille ville nichée dans les remparts est magnifique. Quelques hôtels, boutiques de souvenirs s'y sont installés mais l'ensemble est toujours occupé par des familles. Comme tous les jours en ce moment en Inde, les enfants utilisent la rue comme terrain de jeu et nous interpellent par des "hellos" et quelques phrases en anglais apprises par coeur.

Il est midi, les rues sont désertes. Il fait trop chaud, même pour les rajpoutes!
Temple hindou, dans la forteresse de Jaisalmer

Vendredi 24 mai,

nous sommes de retour à Delhi. Marc nous y attend...ainsi qu'un avion, lundi, pour le Sri Lanka!

Après trois semaines d'une découverte passionnante mais étouffante de l'Inde, on rêve des plages de cette île paradisiaque. Comment ça nous n'y allons pas en train? Non, là, ça va aller... même pour les plus accrocs du chemin de fer! 

En attendant, ces derniers jours à Delhi sont l'occasion de découvrir de nouveaux quartiers de cette vaste capitale: des bidonvilles longeant la voie ferrée aux quartiers chics de New Delhi, véritables quartiers fermés et ilôts de richesse au milieu d'une immense étendue de misère. On tente également l'expérience bollywoodienne au cinéma Imperial, authentique cinéma populaire! Salle et écran d'un autre temps, les Indiens présents commentent, rient ou s'insurgent, fument, mangent....le spectacle est dans la salle. Pour ce qui est à l'écran....un vieux film des années 70, en indi, capable de passer de la comédie musicale à l'eau de rose à des scènes sordides d'une brutalité sans nom. Un sujet d'étude! 

 

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...

Rom1J | Réponse 11.06.2013 11.23

Vous avez retrouvé Chuky ? :) bon ok je sors...bises

Nathalie P | Réponse 29.05.2013 20.16

bonjour , votre voyage est plus que merveilleux à ce que je voit ; j’espère que vous profitez à fond !

Marie rose | Réponse 26.05.2013 10.14

Eh bien nous on est encore en hiver, bonnet,écharpe et doudoune bises :-

H&M 01.06.2013 15.39

Maigre consolation: nous sommes en maillots de bain mais aujourd'hui quelques pluies de mousson!

Voir tous les commentaires

Commentaires

22.02 | 18:15

Merci Lélia !!

...
22.02 | 14:12

bonjour madame je suis dans la classe des 6 ème 2 du collège jaques marquette.
j'espère que vous allez bien votre blog est trooooooooooooooop bien

...
15.02 | 22:58

Merci Nicolas ! Et bonnes vacances!

...
15.02 | 20:57

Bonjour madame, j'espère que vous allez bien... Je suis Nicolas de 6eme2 du collège Marquette. Je trouve votre blog vraiment sympa, avec des monuments fantastiques

...
Vous aimez cette page
Bonjour !
Créez votre site web tout comme moi! C'est facile et vous pouvez essayer sans payer
ANNONCE