On the road to Vegas

Highway to hell!

Après les vastes plaines irriguées, les paysages de western, arides, à perte de vue! La route, bien droite, s'enfonce dans le désert.

Première halte à Barstow, au milieu de nulle part. Une ville? Pas vraiment! Une zone commerciale développée autour d'une station service. Motel avec piscine, on se détend après notre longue journée de route depuis San Francisco. Quel choix pour le dîner? Burger ou burger? On commence à rêver d'une salade!

Mardi 13,

On quitte notre chambre pour entrer dans un four. Non ! pas la voiture (merci pour le progrès technique et tant pis pour la conscience écologique ) mais le désert de l'Arizona. Il n'est pas midi et il fait déjà plus de 40 degrés à l'ombre! On quitte Barstow  (Californie) pour s'engager sur la route 66. The route 66! La mythique! Et la déclassée.... depuis 1981, par la construction d'une autoroute à proximité. Cette route nationale autrefois construite pour relier Chicago à Los Angeles est aujourd'hui en grande partie désaffectée (certains tronçons ont même disparus). Désormais vouée au tourisme, nous croisons quelques crews de motard et un bus de français.... Trafic ultra light, toute trace de vie semble avoir disparu de certains bourgs : station-services abandonnées, maisons délaissées, fenêtres cassés, murs tagués, toits effondrés. Les cactus ont pris la place des anciens habitants. 

 

Première pause toujours au milieu de nulle part, au Bagdad Café (ou plutôt sur le lieu de tournage de film de Percy Adlon en 1987). On imagine la pauvre Jasmine abandonnée là, par son horrible mari et on se dit : - "carrément boulant"!

Quelques dizaines de miles plus loin, le Colorado apparaît comme un mirage! Il coule vers nous d'un beau bleu. On s'arrête à Needles, oasis de verdure, pour pique-niquer au bord du fleuve. Comme les pionniers du XVIII e s. mais sans le cheval, on se rafraîchit dans son eau cristalline. Fin du fantasme, le bruit assourdissant d'un fastboat tractant une bouée derrière lui nous réveille. On est bien au XXI e s; on remonte dans la dodge pour aller voir si l'herbe est plus verte ailleurs mais .... ça va être chaud!

On débarque en fin de journée à Williams (Arizona). Super!

 

Sur la place, un attroupement attire notre attention. Des coups de feu retentissent!! Mickael Moore où es-tu? Don't worry! Deux cowboys se battent pour une danseuse de french cancan; on est à fond dans le folklore et on aime ça !

Mercredi 14,

Le clou du voyage nous attend. La journée de tous les contrastes: le Grand Canyon puis destination Las Vegas!


On entre dans la réserve indienne des Hualapai. Décimés par la conquête de l'ouest, les Indiens ou "Natifs" comme on les appelle maintenant, ne représentent plus que 0,5% de la population états-unienne. Nombre d'entre eux vivent encore dans des espaces qui leur ont été concédés par les colons européens dans les zones arides de l'ouest lointain. Déplacés là, les Hualapai ont su tirer profit de cet environnement naturel : le tourisme leur apporte aujourd'hui des revenus très importants!

C'est chouette hein? Mais c'est juste pour le folklore bien sûr!

 

Creusé par le fleuve Colorado, le Grand Canyon dévoile au fond de ses profondes gorges des roches datant de plus de deux millions d'années soit près de la moitié de l'âge de la Terre quand même! Un spectacle que même les blasés du voyage ne peuvent oublier raconte le guide ? Loin d'en être, on se régale, c'est vraiment grandiose!

 

 

Rattrapés par un business qui tourne, on succombe à l'attraction locale: le skywalk, une promenade vitrée suspendue au-dessus du vide: le fond du canyon se trouve... 1200 mètres plus bas. On ne fait pas trop les fiers!

Il fait toujours une chaleur de bête. La soif nous conduit dans le Nevada vers une nouvelle oasis.... très artificielle: Las Vegas! 

Ville de près de 600 000 habitants (près de 2 millions en comptant l'aire métropolitaine), ses eaux souterraines sont découvertes lors de la conquête de l'ouest au XIX e s. Étape sur la route de Los Angeles, le village est officiellement fondé en 1905. Las Vegas se développe dans les années 1930 sous l'effet de l'aménagement du barrage Hoover (à 50 km, sur le Colorado) et de la légalisation des jeux d'argent dans l'Etat du Nevada. La ville se couvre alors d'hôtel-casinos et devient "Sin City", la ville du péché! Après avoir attiré les parrains de la Mafia et les stars, elle est aujourd'hui une destination du tourisme de masse.

Alors que vous dire de notre séjour à Las Vegas?

- " Tout ce qui se passe à Vegas, reste à Vegas! "

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...

Annick | Réponse 16.09.2013 18.12

Magnifique "claque dans la g..." c'est ouf que du bonheur de vous suivre. Profitez le temps passe vite ....

Aurelle | Réponse 10.09.2013 12.09

j'ai eu une petite larme en revoyant mon beau moustachu... Have fun !! kisses

H&M 11.09.2013 07.17

Lui-même ne s'en est toujours pas remis!

marie d am | Réponse 06.09.2013 10.07

vous donner vraiment envie de tout l acher et de faire comme vous c trop cruel votre cite mais j adoooore je part pourle Mexique slt

Maud | Réponse 04.09.2013 16.36

le skywalk.... le truc que j'aurai trop kiffé!!!

H&M 11.09.2013 07.08

Coucou ma belle. On a beaucoup pensé à toi!

Voir tous les commentaires

Commentaires

22.02 | 18:15

Merci Lélia !!

...
22.02 | 14:12

bonjour madame je suis dans la classe des 6 ème 2 du collège jaques marquette.
j'espère que vous allez bien votre blog est trooooooooooooooop bien

...
15.02 | 22:58

Merci Nicolas ! Et bonnes vacances!

...
15.02 | 20:57

Bonjour madame, j'espère que vous allez bien... Je suis Nicolas de 6eme2 du collège Marquette. Je trouve votre blog vraiment sympa, avec des monuments fantastiques

...
Vous aimez cette page
Bonjour !
Créez votre site web tout comme moi! C'est facile et vous pouvez essayer sans payer
ANNONCE