Sur la route .... de San Francisco

Mardi 6 août,

Aurélie bien arrivée, un dernier ptit tour dans L.A, sur Rodéo Drive, et on prend la route pour San Francisco. L’idée : rejoindre SF en un peu plus de deux jours en longeant la Pacific Coast Highway. Cette route de bord de mer nous offre tout le long de magnifiques paysages.

Halte farniente sur la plage de Malibu, pas de Mitch Buchanon ou de Pamela Anderson mais les lifeguards ont bien leur short et bouée rouge. Boulot de rêve ? Ils ont l’air de franchement s’ennuyer à surveiller les baigneurs toute la journée ! Et ils ne nous seront d’aucun secours face à l’offensive des sandflies. On quitte la plage avec des chapelets de piqûres. Démangeaisons de malade….surtout, ne pas gratter ! On passe la soirée et la nuit un peu plus loin, à Santa Barbara. 

Rues bordées de boutiques et restos plutôt chics, on se réfugie au Mc Do : début d’un régime burger bon marché. Il revient moins cher d’y manger matin, midi et soir que de se cuisiner un petit plat équilibré ; on comprend mieux les problèmes de surpoids dont souffre une grande partie de la population états-unienne. La nuit tombée ne nous empêche pas de trouver la ville très jolie. Architecture hispanique. Ben oui ! Au XVIIIe siècle, la Californie (comme le Texas, l’Arizona et le Nouveau Mexique) est colonisée par les Espagnols. Revenant au Mexique indépendant en 1821, ce sont finalement les Etats-Unis qui s’en emparent par la guerre de 1846-48.

P.S: on ne va pas vous mentir, la batterie de notre appareil photo était H.S...les deux photos ci-dessus ne sont pas de nous (on aurait bien aimé!).

Mercredi 7,

Les paysages sont magnifiques. D'abord de longues plages de sables souvent désertes : l'océan rafraîchi par les courants marins provenant d'Alaska, est peu propice à la baignade. Seuls les éléphants de mer s'y plaisent et se font dorer la pilule entre deux bains de mer.

Puis sur la route, les virages s'enchaînent le long des falaises abruptes de Big Sur.

On s'arrête dans la jolie petite ville de Carmel, fief de Clint Eastwood....que nous ne croiserons pas.

 

La nuit tombe quand nous arrivons à Monterrey. Nous attendrons demain matin pour nous balader le long de la jetée qui borde le port de pêche, au cri des otaries qui ont élus domicile sur les rochers et pontons.

Jeudi 8,

Santa Cruz,


Paradis des skateurs et des surfeurs? Ils sont visiblement partis en vacances. Sur la plage, un grand parc d'attraction ! De belles demeures bourgeoises en bois nous donnent un avant de goût de San Francisco. Nous y serons en moins d'une heure par l'autoroute de l'intérieur.

De part et d'autre, de vastes parcelles irriguées vouées aux cultures maraîchères; de nombreux ouvriers agricoles, hommes et femmes, hispaniques le plus souvent, travaillent. On contourne enfin San José, capitale de la Silicon Valley avant d'arriver à S.F.

3 jours à San Francisco

On pose nos valises dans un motel de Oakland, dans la banlieue de S.F. Souci d'économie? Of course! Et nous ne sommes qu'à 4 stations de BART ( le RER local) du centre-ville de S.F.
Cela ne nous empêche pas de remonter aussitôt dans la dodge pour une virée San Francisco by night. L'arrivée sur dowtown par le bay bridge est fantastique! Les lumières des gratte-ciel scintillent sous nos yeux.

La voiture garée à deux pas de Market Street, la colonne vertébrale de la ville, on s'enfonce .... à pied (et oui, S.F n'est pas une ville américaine comme les autres!) dans les rues du côté d'Union Square. Autour de nous, de hauts immeubles XIXe, bâtis à l'époque de la ruée vers l'or qui donna le coup d'envoi au développement de S.F dans les années 1850.

On dîne autour d'un bon plat de pâtes (courte pause dans notre régime burgers), chez Loris, ambiance sixties à la Happy Days, une vieille Cadillac au milieu du resto. Bien crevés par nos journées de route, on rentre dans notre motel au néon rose.... impatients à l'idée de ce que nous allons découvrir demain.

Jour 1,
Mission, Castro et Haight ou S.F libérée!


Un super programme! Le San Francisco de la contestation et des aspirations nouvelles nées ici dans les années cinquante avec Jack Kerouac, co-fondateur de la Beat Generation.
Superbes fresques couvrant les murs des maisons du quartier de Mission. Depuis les années 1970, leurs auteurs dénoncent entre autres les guerres du capitalisme états-unien et l'exploitation des latinos-américains.

A Castro, on entre dans le coeur du quartier gay de San Francisco, là où les luttes pour la reconnaissance des droits des homosexuels ont pris leur envol dans les années 1970 avec des leaders comme Harvey Milk (assassiné en 1978).

 

 

On finit la journée à Haight, foyer de la contre-culture hippie dans les années 1960. Janis Joplin a vécu là. Des maisons et boutiques aux couleurs psychédéliques, des bars partout. On y croise tous les styles: bas résilles et robe french cancan, hippie fluo jusqu'au bout des ongles, blacks et chevelus métalleux ou blond à casquette jongleur, poète et surtout..... Ambiance très friendly, on passe là une super bonne soirée!

Retour à Oakland, à l'histoire non moins contestataire. C'est là, sur le campus de l'université de Berkeley que née la contestation de la jeunesse contre la guerre du Vietnam!


Jour 2,
des quais à Chinatown en passant par Lombard Street.


C'est encore une longue journée de marche qui nous attend. Soleil radieux, on démarre la balade  à Embarcadero, station du port de S.F. Auparavant port de commerce, c'est désormais un port de plaisance où les anciens entrepôts abritent restos, musées, bureaux d'excursions pour l'ancienne prison d'Alcatraz ( sur une île juste en face) et diverses exhibitions comme la Louis Vuitton Cup en ce moment! C'est dimanche et il y a un monde fou le long des quais. C'est vrai que la promenade est super agréable!

Stop lunch chez Johnny Rocket´s. Comment ça encore un burger? On est aux States ou on l'est pas! Et puis avec tout ce qu'on marche, non, y'a pas de problème !

Enfin, après une quarantaine de quais: Ouah!!! Le fameux, l'immense, le magnifique......? Golden Gate Bridge !!

Encore 4 kms pour le rejoindre ? En fait on ira demain, ... en voiture.

On bifurque à gauche, vers Lombard Street. La montée est raide, le cablecar ( c'est le tramway) est plein à craquer. On doit se résoudre à faire travailler nos muscles.

Le plus dur est fait, direction la Coït tower, puis Chinatown. Assoiffés, on finit sur les genoux dans un pub de downtown.....

Jour 3,


Three girls and a man.


Nous étions 3, il nous manquait la 4ème! Aujourd'hui Sophie nous rejoint, de Nancy à San Francisco. Le plan : Pick-up  ( to the airport) and pique-nique sous le Golden Gate Bridge. The Streets of San Francisco, Alamo Square... C'est la fête à la maison!

L'équipée sauvage est au complet. Demain, on quitte le brouillard de San Francisco pour le sud de la Californie et la route 66.

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...

anouchkha | Réponse 27.08.2013 21.52

je vais bien après un mois de juillet calamiteux heureusement août est formidable !!! suis prête pour ma pré rentrée accompagnée de mon Lucas préféré !!!

anouchkha 11.09.2013 10.54

Vous serez alors bilingues !!!! J'ai une copine ophtalmo qui a créé un assoc au Chiapas pour aider les familles dans la santé !

Manue 11.09.2013 07.06

Coucou Anne! Bonne rentrée et grosse bise aux collègues ! Nous aussi on retourne à l'école...pour apprendre l'espagnol, à San Cristobal de Las Casas au Chiapas!

anouchkha | Réponse 27.08.2013 16.16

il fait froid non ?

H&M 27.08.2013 18.25

Coucou Anne! En effet, guère plus de 15 dégrés certains jours et bien venteux! Comment tu vas?

Voir tous les commentaires

Commentaires

22.02 | 18:15

Merci Lélia !!

...
22.02 | 14:12

bonjour madame je suis dans la classe des 6 ème 2 du collège jaques marquette.
j'espère que vous allez bien votre blog est trooooooooooooooop bien

...
15.02 | 22:58

Merci Nicolas ! Et bonnes vacances!

...
15.02 | 20:57

Bonjour madame, j'espère que vous allez bien... Je suis Nicolas de 6eme2 du collège Marquette. Je trouve votre blog vraiment sympa, avec des monuments fantastiques

...
Vous aimez cette page
Bonjour !
Créez votre site web tout comme moi! C'est facile et vous pouvez essayer sans payer
ANNONCE